Achats publics responsables : 5 bonnes raisons de passer des intentions aux actes !

Du 31/03/2022 11:30 au 31/03/2022 13:00

Programme

Les achats publics et privés connaissent depuis plusieurs années de profondes mutations.

Faute d’outil, de clarté sur l’application de certaines réglementations (ex : Loi AGEC anti-gaspillage – Mars 2021), mais aussi faute d’autonomie, les collectivités, petites et moyennes, ont eu tendance à s’affilier aux plus grandes, dans l’optique de regrouper leurs achats.

Si la logique principale visait à tirer les prix faciaux vers le bas, ce type de procédure a néanmoins eu pour effet direct de complexifier les procédures de sourcing, les rendant moins réactives, plus onéreuses (si on considère tous les coûts intermédiaires) et moins adaptées aux besoins spécifiques locaux (alignement sur les solutions retenues).

Après des années de massification des achats, un nombre croissant de collectivités, écoles, médiathèques, etc émettent le besoin d’avoir de nouveau les « coudées franches » pour acheter en toute liberté et notamment à un niveau local et auprès d’entreprises responsables.

Favoriser le tissu économique de sa ville, son département ou même sa région, mais également la transition sociale et environnementale, fait plus que jamais partie des missions des élus. Avec un seuil des appels d’offres remonté à 40000 € fin 2019, ce sont ainsi 40 milliards d’euros qui pourront être dépensés de « gré à gré », auprès de fournisseurs des territoires, impliqués dans une politique RSE.

On achète donc, non plus avec une vision « court-termiste » (Cf prix facial) mais désormais en pensant à l’impact, le coût global, social (insertion…) et écologique (circuits-courts, respect des normes, entreprises et produits labélisés…) ; cette politique d’achats contribuant pleinement au développement des performances économiques des entreprises (réduction des coûts cachés, des risques, sens donné au travail des collaborateurs, nouvelles opportunités marché…).

Les acheteurs publics et privés disposent de nouveaux outils, parmi lesquels des labels (ex : TCO pour les produits ; Lucie pour les fournisseurs…), des chartes (ex : RFAR…) mais également de plateformes en ligne comme helloRSE.fr

Horaires / N° Atelier

Jeudi 31 mars 2022
11h30 – 13h00

Atelier N°2

Intervenants

Olivier Perron

Fondateur de hello RSE

Sabine Jean-Dubourg

Experte en Achats Responsables et Fondatrice de The A Lab

Antoine Chotard

Responsable Marketing et Développement chez ADI

Laurent DENOUX

Chargé de mission et chef de projet Paiement Fournisseurs Anticipé (PFA) au Ministère de l’économie et des finances

Saliha Mariet

Directrice des Opérations chez l’écolabel LUCIE